Lieu de convergence des milieux de la recherche et de ceux qui font et gouvernent les villes, la Plateforme d’observation des projets et stratégies urbaines – Popsu – croise les savoirs scientifiques et l’expertise opérationnelle pour mieux comprendre les enjeux et les évolutions associés aux villes et aux territoires. Elle capitalise, à des fins d’action, les connaissances établies sur les métropoles et en assure la diffusion auprès de publics divers : professionnels, académiques, grand public...

Qu'est-ce que POPSU ?

Quatre lignes directrices

Des méthodologies issues de la recherche pour produire et mettre en œuvre des connaissances

Produire de la connaissance sur les métropoles, leurs systèmes et leurs projets

L’objectif est de comprendre la ville en train de se faire par ses projets, ses stratégies et son fonctionnement à la fois interne et dans ses relations avec son environnement. Il s’agit par l’observation, c’est-à-dire un décodage de la fabrique urbaine, d’analyser la définition et la mise en œuvre de politiques publiques, de stratégies urbaines, de pratiques de projets ― petits et grands ― et de règles du jeu urbain dans un contexte mouvant. Cet objectif se redouble d’un décryptage des transformations auxquelles les métropoles sont confrontées en observant, en particulier, leurs stratégies d’adaptation face aux enjeux actuels, économiques, sociaux, politiques et de durabilité.

Intensifier les liens entre les acteurs et les chercheurs

Selon la formule de François Ascher, il s’agit de définir et mettre en place « des espaces de traduction des résultats de la recherche en informations et connaissances utilisables par les mondes de l’action et en premier lieu les élus et les acteurs des services techniques ». L’enjeu est de consolider un dialogue au long cours entre les acteurs et les chercheurs par le développement de plateformes locales et d’expérimenter de nouvelles modalités d’échange plus réactives. 

Construire des analyses des comparaisons internationales, développer des échanges transnationaux d’expériences

Dans un monde qui s’est largement urbanisé, l’exigence de compréhension des univers urbains suppose un effort continu et au long cours d’observation et d’analyse des trajectoires des villes. Il s’agit de susciter des analyses comparatives entre métropoles françaises et d’engager des travaux thématiques pour proposer des clés de compréhension des politiques urbaines à l’œuvre dans les villes, leurs agglomérations et les territoires sur lesquels elles rayonnent. Un deuxième volet consiste à initier des comparaisons et des mises en réseaux à l’échelle européenne et internationale entre les métropoles en proposant aux acteurs l’analyse de projets et de stratégies innovantes. Cette dimension internationale s’inscrit dans une volonté de développement de partenariats avec des instances de recherches européenne et internationale.

Capitaliser et valoriser les enseignements tirés de l’analyse auprès des publics concernés 

Mise en place pour capitaliser et diffuser les connaissances produites auprès des milieux scientifiques, professionnels, institutionnels et en direction des élus, la valorisation du programme Popsu se structure autour de la production d’articles scientifiques, d’ouvrages thématiques et d’analyses de projets, de numéros spéciaux dans la presse professionnelle et scientifique. Des colloques, séminaires et rencontres acteurs-chercheurs rythment et clôturent les actions. Une capitalisation sur le web à la fois sur le site du programme, du Plan urbanisme construction architecture et des métropoles partenaires permet de présenter les objectifs des programmes, leurs méthodes, leurs résultats, les rapports de recherche associés et les ouvrages produits. S’ajoute un objectif de diversifier et de renouveler les supports de productions pour proposer, à côté des ouvrages de recherche, des formats plus adaptés à une appropriation des enseignements par les milieux non académiques.

Plaquette POPSU "Interroger la recherche par l'action, éclairer l'action par la recherche" (Français/Anglais) - Version anglaise

Méthode

 

 

Chaire Popsu

Une chaire partenariale inter-école et inter-université sur la métropolisation financée par l’intermédiaire du programme Popsu et ses partenaires

La chaire met en place une formation ou des formations en architecture, urbanisme et aménagement. Elle proposera des modules
de formation thématisés — sous forme d’un séminaire — en rapport avec la question de la « fabrique métropolitaine » et en fonction des compétences scientifiques des chercheurs du site engagés dans le dispositif d’observation. Dans le cadre de la chaire, il sera mis en place un appel à candidature pour des CDU (Contrat Doctoral Unique), des contrats doctoraux ministère de la Culture, des CIFRE (Convention Industrielle de Formation par la Recherche) en associant le financement d’agences d’urbanisme.

Direction de la plateforme Popsu

Plan Urbanisme Construction Architecture / GIP Europe des projets architecturaux urbains

Directeur de programme : Jean-Baptiste Marie
 
La Plateforme d'Observation des Projets et Stratégies Urbaines (POPSU) est née en 2003. Entre 2004-2016, elle s'est composée de deux programmes de recherche co-construits avec les métropoles (POPSU 1 et 2) et d'un programme d'échanges sur des projets d'aménagement développés dans des villes françaises et européennes (POPSU Europe).
Entre 2018 et 2020, POPSU lance trois nouveaux programmes de recherche en synergie permettant de déployer des approches transversales et une hybridation des savoirs entre acteurs et chercheurs : POPSU Territoires, POPSU Métropoles, POPSU Monde.

 

POPSU 1

Le programme  POPSU 1 a débuté en 2004 et  s’est clôturé en 2010. Il a porté sur sept agglomérations françaises : Bordeaux, Lille, Lyon, Marseille, Montpellier, Nantes, Toulouse.

La recherche a été organisée selon deux axes :

Les équipes de recherche locales ont analysé les projets et stratégies urbaines de chacune des aires métropolitaines :

- Analyse rétrospective de projets "achevés"
- Suivi de projets en cours
- Prospective et veille urbaine sur des situations urbaines à fort potentiel à court ou moyen terme.

Cinq thèmes transversaux confiés à d'autres équipes de recherche ont fait l'objet d'analyses comparatives :

- Fondements socio-économiques des projets et stratégies urbaines
- Gouvernance, systèmes d'acteurs et « maîtrise d'ouvrage urbaine »
- Formes urbaines et organisation de la croissance urbaine
- Prise en compte du développement durable dans les projets et stratégies urbaines
- L'habitat face à la diversité des activités urbaines

Sur ces thèmes, un questionnaire a  été adressé aux villes partenaires, afin de dégager des éléments de comparaison.

Partenariats :

Le principal financeur est le PUCA (Plan Urbanisme Construction Architecture) au sein du GIP EPAU/AIGP
Les recherches locales ont été co-financées par des partenaires locaux correspondants aux  agglomérations étudiées :
- Communauté urbaine de Bordeaux
- Lille Métropole, Ville de Lille, Ville de Roubaix
- Grand Lyon
- EPA Marseille Euroméditerranée, Région PACA, DRE PACA
- SERM, Communauté d'agglomération de Montpellier, Ville de Montpellier
- Nantes Métropole
- Ville de Toulouse, Grand Toulouse, SEM SETOMIP, SEM Constellation

Des partenaires nationaux ont aussi soutenu les comparaisons transversales :
- Caisse des Dépôts et Consignations
- Délégation Interministérielle à la Ville.

Pour plus de détails sur les résultats et la valorisation du programme POPSU 1

POPSU 2

Le programme POPSU 2 a été lancé en 2010. Il porte sur dix agglomérations françaises : Bordeaux, Grenoble, Lille, Lyon, Marseille, Nantes, Rennes, Strasbourg, Toulon, Toulouse.
La recherche a été organisée autour de cinq thèmes comparatifs :
- La prise en compte de la durabilité à l'échelle du quartier, de la ville et de la métropole
- Les gares, pôles d'échanges et leurs quartiers
- Les « fragilités urbaines »
- Les  régulations territoriales
- L’économie de la connaissance

Partenariats :

Le principal financeur est le PUCA (Plan Urbanisme Construction Architecture) au sein du GIP AIGP.
La recherche locale est co-financée par les EPCI et parfois d'autres partenaires des métropoles étudiées :
- Communauté Urbaine de Bordeaux, EPA Euratlantique
- Grenoble Alpes Métropole
- Lille Métropole Communauté Urbaine, Ville de Lille, Ville de Roubaix, Ville de Tourcoing
- Grand Lyon
- Marseille Provence Métropole
- Nantes Métropole
- Rennes Métropole
- Toulon Provence Méditerranée
- Toulouse Métropole
- Communauté Urbaine de Strasbourg

Au sein du GIP AIGP, le programme a reçu le soutien financier du Ministère de la Culture et de la Communication.

Pour plus d'informations sur le programme POPSU 2

POPSU Europe

Lancé en 2008, le programme POPSU Europe a été conçu dans une logique d’échanges entre les milieux de la recherche urbaine et les acteurs des villes européennes. Il favorise une mutualisation d’expériences sur des projets d’aménagement urbains observés en fonction de problématiques spécifiques.

Le programme se décline chaque année selon un cycle annuel de deux séminaires organisés autour d'une thématique nouvelle dont les résultats font l’objet d’une publication :
- Thème 1 : Gares TGV et dynamiques de renouvellement urbain (2009)
- Thème 2 : Partage de l'espace public entre le piéton et les autres modes de déplacement (2010)
- Thème 3 : La ville des créateurs (2011)
- Thème 4 : Les jardins dans la métropole (2012)
- Thème 5 : les zones inondables : renouvellement des approches urbaines et architecturales (2013)

Partenariat :

Le programme est financé par le PUCA au sein du GIP AIGP avec le soutien des collectivités territoriales françaises et européennes qui y participent.

Lire le dossier POPSU Europe dans le journal Premier Plan (n°28, avril-juillet 2013)

Pour plus de détails voir le site POPSU Europe

POPSU Territoires

Observer et agir dans les petites et moyennes villes et territoires ruraux

POPSU Territoires focalise son observation sur les petites et moyennes villes ou des territoires nécessitant une réflexion stratégique sur leur devenir. Il vise à promouvoir une transversalité et un décloisonnement sur des thèmes territoriaux et des domaines de compétences où l’écologie et le développement durable doivent prendre une place croissante, en réponse aux enjeux du changement climatique, à la dévitalisation des centres-villes, à l’évolution des usages et des modes de vie, aux coopérations territoriales…

En savoir plus sur POPSU Territoires

Popsu Metropoles

Comment se construisent les projets métropolitains et comment se fondent les liens avec les petites et moyennes villes et la métropole ?
Qu’en retirent les villes aux franges des métropoles ?

Telles sont les deux grandes questions de ce programme qui interrogera la métropole dans ses solidarités urbaines, dans ses solidarités avec le territoire et dans sa faculté à intégrer la complexité périurbaine. Au-delà de l’attention qui sera portée à la manière dont les métropoles assument leurs responsabilités territoriales et dont s’organisent les transactions et interactions entre territoires, le programme interrogera des problématiques telles que les usages et les évolutions des modes de vie, l’association des habitants dans les modes de gouvernance, la gestion des mobilités et l’accès au numérique, les adaptations face aux changements climatiques, l’approche des risques et la gestion des ressources…

Entre 2018 et 2020, des équipes de recherche analyseront les trajectoires de métropoles et leurs liens avec les petites et moyennes villes à partir de questionnements propres à chacune des métropoles et co-construits par les chercheurs et les acteurs.

En savoir plus sur POPSU Métropoles

POPSU Monde

Les métropoles au prisme de la coopération et de la compétition

Ce programme de recherche vise l’élaboration de comparaisons internationales entre les métropoles traitant des questions de la gouvernance urbaine, du logement, de l’énergie, du numérique, ou de la résilience urbaine…

Au-delà de la production de recherches menées par des équipes de recherche sur les métropoles, il sera mis en place des séminaires internationaux entre acteurs et chercheurs et des voyages d’étude (comprenant des visites et des journées de débats). Ce programme sera élaboré en lien avec des instances de recherche européennes et internationales. Afin de nourrir la réflexion à partir d’une dimension comparative, le programme prendra appui sur des laboratoires de recherche étrangers.

Ce regard doit permettre d’éclairer ce que les chercheurs étrangers disent de la construction des métropoles en France et comment elles se positionnent dans la concurrence internationale croissante entre les métropoles. Et inversement, quelles coopérations elles peuvent entreprendre.

Le programme POPSU Monde sera initié en 2019.

En savoir plus sur POPSU Monde