Popsu Métropoles est un programme partenarial de recherche en urbanisme entre l’Etat et quinze métropoles. Il a pour objet de recherche les métropoles et les systèmes métropolitains.

Comment se construisent les projets métropolitains et comment se fondent les liens avec les petites et moyennes villes et la métropole ?

Qu’en retirent les villes aux franges des métropoles ?

Telles sont les deux grandes questions de ce programme qui interrogera la métropole dans ses solidarités urbaines, dans ses solidarités avec le territoire et dans sa faculté à intégrer la complexité périurbaine. Au-delà de l’attention qui sera portée à la manière dont les métropoles assument leurs responsabilités territoriales et dont s’organisent les transactions et interactions entre territoires, le programme interrogera des problématiques telles que les usages et les évolutions des modes de vie, l’association des habitants dans les modes de gouvernance, la gestion des mobilités et l’accès au numérique, les adaptations face aux changements climatiques, l’approche des risques et la gestion des ressources…

Entre 2018 et 2020, des équipes de recherche analyseront les trajectoires de métropoles et leurs liens avec les petites et moyennes villes à partir de questionnements propres à chacune des métropoles et co-construits par les chercheurs et les acteurs.

Les métropoles partenaires

Les 15 métropoles partenaires de POPSU sont : ADEUP, Agence d’urbanisme Brest-Bretagne et  Brest Métropole, Bordeaux métropole et #bm2050, Clermont Auvergne Métropole, Dijon Métropole, Grenoble-Alpes Métropole, Métropole Européenne de Lille, Métropole du Grand Lyon, Métropole Aix-Marseille Provence, Montpellier Méditerranée Métropole, Nantes Métropole et Pôle Métropolitain Nantes-Saint-Nazaire, Métropole Nice Côte d’Azur, Orléans Métropole, Métropole Rouen-Normandie, Eurométropole de Strasbourg, Toulouse Métropole.

Des dispositifs locaux de veille/observation/analyse portés sur chacun des sites par une équipe de chercheurs issue du territoire et la collectivité métropolitaine seront mis en place. Ces plateformes locales forment une communauté de travail qui confrontent dans la durée les approches des décideurs et des chercheurs tout au long du programme.

En savoir plus :

- Vers la mise en place de « plateformes collaboratives d’observation des métropoles » , Marie-Christine Jaillet

Plaquette POPSU Métropoles, septembre 2018

Le programme est placé sous la responsabilité de Marie-Christine Jaillet, responsable scientifique du programme Popsu Métropoles.
 

Une chaire partenariale inter-école et inter-université sur la métropolisation

Financée par l’intermédiaire du programme POPSU et ses partenaires, la chaire met en place une formation ou des formations en architecture, urbanisme et aménagement. Elle proposera des modules de formation thématisés — sous forme d’un séminaire — en rapport avec la question de la « fabrique métropolitaine » et en fonction des compétences scientifiques des chercheurs du site engagés dans le dispositif d’observation. Dans le cadre de la chaire, il sera mis en place un appel à candidature pour des CDU (Contrat Doctoral Unique), des contrats doctoraux ministère de la Culture, ou des CIFRE (Convention Industrielle de Formation par la Recherche) en associant le financement d’agences d’urbanisme.

Organisation du programme et contacts

Voir page Gouvernance

Ce programme est mené en partenariat avec le Plan urbanisme construction architecture, le Commissariat général à l’égalité des territoires, la Direction de l’architecture au ministère de la Culture et l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie.

VALORISATION

- Interview d'Hélène Peskine (PUCA) et de Jean-Marc Offner (A'urba, Président du conseil stratégique de la Plateforme Popsu) Interco, n°230, mai 2018

- Forum annuel POPSU Métropoles - 18/01/2019 - Strasbourg