PLATE-FORME
D’OBSERVATION
DES PROJETS
DE STRATÉGIES URBAINES
Formes Urbaines

Cette thématique regroupe des questions relatives aux typologies des formes urbaines rencontrées, et des questions relatives aux acteurs et aux stratégies qu’ils mettent en place pour les maîtriser. Les réponses au questionnaire montrent la diversité des diagnostics et des stratégies entre les agglomérations. L’analyse transversale analyse la redistribution des compétences aux différentes échelles territoriales et l’apparition de nouveaux outils.

Réponses au questionnaire

Les questions se focalisent en particulier sur : les acteurs qui se saisissent de la question de la forme urbaine (de quelle manière et à travers quels moyens) ; la manière dont les documents stratégiques et réglementaires sont utilisés pour traiter de cette question, et l’articulation entre ces différents documents ; la question de « l’étalement urbain », le registre et la nature des réponses proposées ; la production de formes spatiales innovantes dans les projets urbains ; le rôle accordé à la forme urbaine et à sa communication dans les processus de production des projets urbains.

Construction de la forme urbaine à l’échelle métropolitaine

La première partie cette analyse transversale sur la thématique “formes urbaines” vise à rendre comparable la situation des aires métropolitaines de la plate-forme, en termes d’étalement et de répartition des densités, de structure physique (géographie, infrastructures) et d’organisation institutionnelle. La deuxième partie examine les documents stratégiques de grande échelle (ScoT et SD) de quatre villes de la Plate-forme, pour interroger les formes urbaines qui y sont visées derrière des objectifs récurrents : élargissement des périmètres, structures urbaines multipolaires, alternatives au radio-concentrique. La dernière partie vise à analyser des opérations urbaines au moyen d’un dispositif comparatif portant sur leurs caractères spatiaux, formels et fonctionnels. Des familles d’opérations urbaines sont identifiées sur base d’enjeux communs et un échantillon de projets qui se veulent à la fois "verts" et "denses" sont étudiés à travers des critères de gabarits, de découpages et d’usage des sols.

Equipe

Bénédicte Grosjean
Laboratoire IPRAUS, Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Paris-Belleville

Publications

Grosjean Bénédicte, « Construction et maîtrise des formes urbaines : lecture comparée des SCOT de Lille, Nantes, Bordeaux et Montpellier », in Bourdin A. et Prost R. (dir.), Projets et stratégies urbaines, regards comparatifs, Marseille, Parenthèses, 2009