PLATE-FORME
D’OBSERVATION
DES PROJETS
DE STRATÉGIES URBAINES
Espaces publics

Présentation

Les politiques locales et les grands projets urbains de la dernière décennie (1996-2007) ont renouvelé de manière très volontariste les espaces publics et donc les pratiques de la ville et la vie citadine. C’est ainsi que les quais rive-gauche ont conforté l’image de la ville en y intégrant une dimension paysagère et le tramway a été l’élément déterminant pour la réhabilitation des espaces publics du centre-ville Bordelais et de la restructuration des centres des communes périphériques. Mais d’autres mutations de l’espace public, plus banales (espaces de proximité, de voisinage), participent aussi de cette transformation, avec la tendance certainement moins maîtrisée par les autorités publiques de privilégier « l’entre-soi , le repli et la privatisation.

Démarche et méthodologie

Une enquête qualitative auprès d’habitants et de professionnels, ainsi qu’une analyse de contenu de la presse locale, montrent que sociologiquement l’espace public bordelais s’est nourrit de la réhabilitation de l’usage de la ville. Il est devenu plus ouvert à la contemplation et au plaisir comme l’indique le succès des espaces publics centraux. Mais il marque simultanément une césure plus profonde avec l’habitat pour affirmer un repli sur l’intimité et le contrôle des relations. Ainsi, sur toute l’agglomération bordelaise les opérations de logement neufs ont intégré cette dimension, de même que les grands ensembles d’habitat social qui ont aussi suivi le mouvement en « se résidentialisant ».