PLATE-FORME
D’OBSERVATION
DES PROJETS
DE STRATÉGIES URBAINES
La fabrique du «territoire Courly»

Présentation

La problématique de cette recherche concerne la fabrication d’un « territoire Courly », matérialisé par des "grands projets cohérents", ainsi affichés par la communauté urbaine de Lyon. Dès lors, nous interrogeons l'émergence d'un "territoire d'agglomération", du moins les velléités d'agents ou d’élus de la communauté urbaine à "produire un territoire" et ce à travers la programmation et la mise en œuvre de "grands projets d'agglomération" d'une part et à travers les scènes dans lesquelles se construisent ces programmes d'autre part.

Quatre niveaux de questionnements sont considérés:

  • Les liens entre l'émergence des grands projets et le portage politique; les scènes de négociation dans lesquelles se construisent ces projets;
  • Le corps des projets : genèse, articulation et affichage;
  • Leur inscription et insertion dans l'agglomération lyonnaise;
  • Leur mise en œuvre pour les habitants-usagers.

Pour illustrer ces questionnements, nous avons choisi différents terrains qu'il faut appréhender comme des "portefeuilles de projets" et non comme des monographies (Carré de Soie, Cité Internationale, Les Minguettes, Porte des Alpes). Délibérément, nous n'avons pas choisi tous les "grands projets cohérents" ainsi identifiés par la communauté urbaine afin de ne pas être contraint par le discours et la formulation institutionnels. Malgré tout, ces projets relèvent d'une cohérence car nous les avons liés par une réflexion sur le Plan de Déplacement Urbain: avec l'idée sous–jacente de "mise en réseau" (ou non) d’un « territoire dans l'agglomération ».

Démarche et méthodologie

En admettant que le territoire est un construit historique, social, politique et économique, il s'agit d'interroger la fabrication du pouvoir d'agglomération à travers l'étude de ces projets. Cette entrée par le territoire répond à la déclinaison des objectifs suivants:

  • La confrontation des différentes stratégies d'acteurs impliqués dans l'élaboration et la conduite des projets;
  • Le décryptage des réseaux d'acteurs pour comprendre les débats en présence et les processus par lesquels un objectif ou plusieurs parviennent à s'imposer ou à faire consensus pour servir de cadre d'actions.

 

La poursuite de ces objectifs passe par la mise en œuvre d'une méthodologie déclinée en plusieurs temps:

  • Une analyse documentaire d'un corpus concernant la littérature administrative (débats, compte-rendu, décisions, rapports officiels);
  • Une analyse de documents à caractère informatifs et promotionnels des projets;
  • Une analyse de la presse régionale non exhaustive (revues de presse);
  • Des entretiens semi-directifs auprès de différents acteurs impliqués dans les projets: élus et techniciens à la communauté urbaine, à la ville de Lyon, dans les communes concernées, au Conseil Général, au Sytral; des bureaux d'études techniques, des ateliers d'architecture, des associations;
  • Une participation aux réunions publiques, qu'elles relèvent des institutions ou des associations.