PLATE-FORME
D’OBSERVATION
DES PROJETS
DE STRATÉGIES URBAINES
Le SCoT

Présentation du site

Par le SCoT, on affirme que la ville confère au territoire son existence nouvelle et qualifie sa participation à l’horizon métropolitain. Le SCoT saisit le territoire communautaire pour en faire un espace de projet, réapproprié, mis en harmonie et en cohérence. Il oblige de repenser le cadre de vie et ses fondements traditionnels, de renouveler les approches environnementales, paysagères et économiques, de reformuler les solidarités et les principes de gouvernance. Il est une vue sur le long terme qui transgresse les réalités du terrain. Il est récit et expression des stratégies politiques sur un territoire d’action dont il dessine les ambitions métropolitaines.

Démarche et méthodologie

Vu comme figure quasi idéale, en un temps donné, de l’action publique, trois regards ont permis de cerner le SCoT. Celui placé à l’amont concerne la procédure d’élaboration et interroge les stratégies novatrices. Puis vient le regard sur l’outil de planification spatiale qui qualifie les modes de faire la ville en devenir. Enfin un troisième regard interroge le « discours » qui fait du SCoT le « récit-bâtisseur » des solidarités nouvelles entre des territoires confrontés à la vision d’un futur à partager.

Chronologie

Octobre 2002 Lancement de la procédure du SCoT
Février 2006 Approbation du SCoT
Janvier 2002 Communauté d’agglomération (38 communes)
Janvier 2004 6 communes « sortent » de la communauté
Septembre 2004 Palavas « sort » de la communauté

Acteurs

Portage politique
  • Montpellier Agglomération
Pilotage technique
  • Montpellier Agglomération
Maîtrise d’œuvre urbaine
  • Cabinet d’architecture REICHEN et ROBERT
  • Alfred PETER
  • Diagnostic SCET-SNI

Documents