PLATE-FORME
D’OBSERVATION
DES PROJETS
DE STRATÉGIES URBAINES
La petite fabrique de l’habitat

Présentation

Nous examinons la « petite » fabrique des îlots et des parcelles qui les composent. C’est une plongée dans les micro-échelles spatiales, dans la mécanique des ventes en état futur d’achèvement (VEFA) des logements sociaux par les promoteurs, dans le processus de formalisation fonctionnelle, programmatique et esthétique qui donne lieu à de nombreux débats techniques. Ces entrées donnent à voir les acteurs au travail et montrent l’importance du niveau opérationnel dans la fabrique concrète de la ville.

Démarche et méthodologie

Nous interrogeons d’abord « l’effet projet » sur les promoteurs, puis sur les bailleurs sociaux : quelles sont les représentations à l'œuvre et les modes de différenciation des stratégies de ces opérateurs selon les contextes des projets urbains ? Puis nous questionnons la petite fabrique des îlots. De manière à entrer dans la « cuisine » des acteurs, nous avons fait le choix de restreindre l’analyse aux situations d’habitat, qui correspondent aux deux tiers des trois milliards de m² construits chaque année en France. Elles sont à chaque fois une véritable « chaîne de production » collective impliquant des dimensions spatiales, formelles, fonctionnelles et financières qui sont au cœur des réunions techniques, véritables scènes où se jouent disputes et arrangements entre aménageur, collectivité, urbaniste, architectes et promoteurs. Nous nous appuierons davantage sur les projets Bottière-Chênaie et Euronantes gare (Nouveau Malakoff) dont, à la différence de l’Ile de Nantes, les aménagements sont très intégrés aux collectivités.